DESTINS INOUBLIABLES : LOUISE BOURGEOIS

"Je suis une femme enragée et agrippée " disait Louise Bourgeois. De sa jeunesse trahie lui venait cette rage existentielle qu'elle transforma inlassablement en une rage de créer," intense et productive".


Louise BOURGEOIS portrait original quadrichromie
"Destins Inoubliables" Albin Michel / France Culture


"Née en France en 1911, Louise Bourgeois s'établit à New York en 1938 et ne fut reconnue que fort tardivement - elle avait alors 71 ans - lors de la première rétrospective organisée pour une artiste femme au Musée d'Art Moderne de New York en 1982, avant d'être célébrée comme une des figures majeures de la scène contemporaine."


Louise BOURGEOIS portrait original dessin natif au trait
"Destins inoubliables" Albin Michel / France Culture


"Artiste hautement singulière, elle avait croisé les mouvements artistiques de son temps sans se laisser embrigader, "ratiboiser" disait-elle, conservant une liberté totale, réalisant une oeuvre unique structurée par ses émotions qu'elle recréait et exorcisait dans de multiples métamorphoses de formes et de matériaux."


Louise BOURGEOIS portrait original monochrome
"Destins inoubliables" Albin Michel / France Culture


"Dessins, gravures, sculptures, installations, tanières et cellules... Bois, objets trouvés, plâtre, latex, marbre, bronze, textiles... Son oeuvre ambivalente, violemment contradictoire, décapante et redoutable, à la fois vengeresse et réparatrice, à l'image de ses fameuses araignées "Maman", protectrices et terrifiantes, manifesta jusqu'à son terme sa puissance de renouvellement plastique." 


Louise BOURGEOIS portrait original bistre
"Destins inoubliables" Albin Michel / France Culture


FRANCE CULTURE émission "Une vie, une oeuvre" 
par Matthieu Garrigou-Lagrange
Production : Irène Omélianenko avec la collaboration de Claire Poinsignon