COMTE ALEXIS DE SAKHNOFFSKY

Initiateur irrécusable de l'esthétique automobile érigée au rang des Beaux Arts, le comte Alexis Wladimirovich de Sakhnoffsky quitte sa Russie natale lors de la révolution Bolchévique et entame une éclatante carrière de designer en Europe et aux USA.
Avec ses courbes sensuelles et élégantes, le légendaire et emblématique "Streamliner" de 1936 des brasseries Labatt (Canada) est une oeuvre d'Art roulante, aérodynamique et ergonomique, inspirée et inspirante d'une beauté ambitieuse, d'un enthousiasme rayonnant, d'une homogénéité sans égale à ce jour.

Portrait du Comte Alexis Wladimirovich de Sakhnoffsky 
Dessin original quadrichromie 

Portrait du Comte Alexis Wladimirovich de Sakhnoffsky  
Dessin original monochrome 

Portrait du Comte Alexis Wladimirovich de Sakhnoffsky  
Dessin original bistre

Portrait du Comte Alexis Wladimirovich de Sakhnoffsky  
Dessin natif au trait

DE UNIE 1924-2014

Jacobus Johannes Oud nous offre, en 1924 un magnifique substrat "De Stijl" dont la façade immarescible traversera les âges avec une fraîcheur invariable provocant alors un choc esthétique désormais atemporel.
Comme tenteront de le faire accroire, avec efficience j'espère, mes modestes représentations graphiques et colorées que je livre gracieusement à votre sagacité d'amateurs rompus aux délices de la transcendance moderniste des bouillonnantes années vingt.

Café "De Unie" de l'architecte Jacobus Johannes Oud Rotterdam Pays Bas 2014
Illustration originale en couleur

Café "De Unie" de l'architecte Jacobus Johannes Oud Rotterdam Pays Bas 2014
Illustration originale bistre

Café "De Unie" de l'architecte Jacobus Johannes Oud Rotterdam Pays Bas 2014
Illustration originale monochrome

Café "De Unie" de l'architecte Jacobus Johannes Oud Rotterdam Pays Bas 1924
Illustration originale en couleur

Café "De Unie" de l'architecte Jacobus Johannes Oud Rotterdam Pays Bas 1924
Illustration originale bistre

Café "De Unie" de l'architecte Jacobus Johannes Oud Rotterdam Pays Bas 1924
Illustration originale monochrome

VILLA BERTEAUX



Portrait de femme devant la maison de l'ingénieur Berteaux de l'architecte belge Louis-Herman de Koninck
avenue du Fort Jaco  UCCLE Bruxelles (1936)
Dessin original quadrichromie  


Portrait de femme devant la maison de l'ingénieur Berteaux de l'architecte belge Louis-Herman de Koninck
avenue du Fort Jaco  UCCLE Bruxelles (1936)
Dessin original au trait   


Portrait de femme devant la maison de l'ingénieur Berteaux de l'architecte belge Louis-Herman de Koninck
avenue du Fort Jaco  UCCLE Bruxelles (1936)
Dessin original monochrome  

Portrait de femme devant la maison de l'ingénieur Berteaux de l'architecte belge Louis-Herman de Koninck
avenue du Fort Jaco  UCCLE Bruxelles (1936)
Dessin original couleur (détail)  

Portrait de femme devant la maison de l'ingénieur Berteaux de l'architecte belge Louis-Herman de Koninck
avenue du Fort Jaco  UCCLE Bruxelles (1936)
Dessin original monochrome nocturne (détail)  


Portrait de femme devant la maison de l'ingénieur Berteaux de l'architecte belge Louis-Herman de Koninck
avenue du Fort Jaco  UCCLE Bruxelles (1936)
Dessin original bistre (détail)  

RUDOLF BELLING

Remarquable sculpteur allemand, élégant styliste, artiste d'avant-garde, membre émérite du mouvement expressionniste et progressiste "Novembergruppe" fondé à Berlin en 1918 et annonciateur du Bauhaus.

Rudolf Belling devant le portrait de son épouse la danseuse Toni Freeden (Friedlander) 1925
Illustration originale en quadrichromie

Rudolf Belling devant le portrait de son épouse la danseuse Toni Freeden (Friedlander) 1925
Illustration originale monochrome

Rudolf Belling devant le portrait de son épouse la danseuse Toni Freeden (Friedlander) 1925
Illustration originale bistre

BRUXELLES : LA MAISON DE VERRE

Bruxelles recèle d'inestimables joyaux architecturaux auxquels j'ai toujours eu un plaisir indicible à rendre quelque discret hommage graphique, admiration et passion mêlées, soufflé par l'époustouflante concentration de prodiges architectoniques si parfaitement agencés, si divers, et d'une incomparable richesse; souveraine, la capitale de la Ligne Claire n'en est pas moins celle de l'avant garde moderniste.

Maison moderne de l'architecte Belge Paul Amaury Michel créée en 1936 à Bruxelles
Illustration originale en couleur

En 1936, le jeune architecte Paul Amaury Michel, pour qui la valeur n'attend décidément pas le nombre des années, (24 printemps, à peine!) nous livre sa "Maison de verre" demeure personnelle de l'architecte édifiée rue Jules Lejeune à UCCLE, inspirée des préceptes de notre Le Corbusier national et bien sur de Pierre Chareau qu'il rencontra préalablement à Paris.

Maison moderne de l'architecte Belge Paul Amaury Michel créée en 1936 à Bruxelles
Illustration originale monochrome

La maison a, Dieu merci, fait l'objet d'une restauration et d'un classement idoine en 1998, pour le plus grand agrément de tous...

Maison moderne de l'architecte Belge Paul Amaury Michel créée en 1936 à Bruxelles
Illustration originale bistre

Portrait original de Paul Amaury Michel
Dessin couleur

Portrait original de Paul Amaury Michel
Dessin monochrome

Portrait original de Paul Amaury Michel
Dessin sépia

ULYSSES 1922

Portrait de l'écrivain irlandais James Joyce
Illustration originale en quadrichromie

Portrait de l'écrivain irlandais James Joyce
Illustration originale monochrome
Portrait de l'écrivain irlandais James Joyce
Illustration originale bistre

THE FRENCH TOUCH

Raymond Loewy
Illustration originale quadrichromie

Plus qu'aucun autre Raymond Loewy aura su s'offrir un destin de l'autre côté de l'atlantique et  enchanter notre quotidien de ses créations qui perdurent inaltérables, insoucieuses du temps qui passe, à l'instar de leur pétulant démiurge, dont l'énergie, l'enthousiasme infrangible et la passion le pose en parangon du genre.

Raymond Loewy
Illustration originale sépia

D'une puissance de travail rigoureusement homérique, (qui a titre personnel me laisse rêveur...) le Maître saura instituer un style propre, mariant galamment un sens aiguë du savoir faire et du faire savoir, imparable combinaison qui l'affranchira de tous les obstacles; afin de porter son acuité au bénéfice d'une multitude de domaines industriels dont la diversité est le reflet ad hoc des multiples facettes de ce prestidigitateur pluridisciplinaire.

Raymond Loewy
Illustration originale monochrome

CHABOT MUSEUM 1938

Musée Chabot Rotterdam ( G.W.Bass L.Stocka E.Grossman )
Illustration originale quadrichromie
Musée Chabot Rotterdam ( G.W.Bass L.Stocka E.Grossman )
Illustration originale monochrome

Musée Chabot Rotterdam ( G.W.Bass L.Stocka E.Grossman )
Illustration originale sépia

" JE NE SUIS PERSONNE "

Fernando António Nogueira Pessoa
Portrait original quadrichromie



Poète Lisboète aux hétéronymies multiples ( CaeiroCampos, Reis ou Soares ), grand voyageur immobile et mythique "nomade de la conscience de soi", explorateur de ses paysages intérieurs, Fernando Pessoa incarnera l'avant garde littéraire Portugaise bien après que furent exhumés de leur malle ses plus précieux manuscrits.


Fernando António Nogueira Pessoa
Portrait original monochrome



Laudateur fidèle de Lisbonne, qu'il ne quittera plus au retour de Durban en 1905, le poète nous livrera de facto un opus de référence sur sa "patrie" natale. 
« Comme tous les êtres doués d'une grande mobilité mentalej'éprouve un amour organique et fatal pour la fixité
Je déteste les nouvelles habitudes et les endroits inconnus »


Fernando António Nogueira Pessoa
Portrait original sépia


La prose Pessoenne s'empare des espaces intérieurs par une divagation onirique, pour l'écrivain "rêver c'est vivre", s'affranchir du réel et recréer artistiquement une nouvelle forme de vie transcendée.
"Un bon rêveur ne se réveille pas..."

CHARLES CHUCK JORDAN 1956

Charles Chuck Jordan et sa Buick "Centurion" 1956
dessin original monochrome
Charles Chuck Jordan et sa Buick "Centurion" 1956 
dessin original quadrichromie

Charles Chuck Jordan et sa Buick "Centurion" 1956 
dessin original sépia

VILLA PAUL POIRET 1924

Villa Paul Poiret de l'Architecte Robert Mallet-Stevens 1924 à Mézy-sur-Seine Yvelines France
Dessin quadrichromie

Villa Paul Poiret de l'Architecte Robert Mallet-Stevens 1924 à Mézy-sur-Seine Yvelines France
Dessin monochrome diurne

Villa Paul Poiret de l'Architecte Robert Mallet-Stevens 1924 à Mézy-sur-Seine Yvelines France
Dessin noir et blanc nocturne

Villa Paul Poiret de l'Architecte Robert Mallet-Stevens 1924 à Mézy-sur-Seine Yvelines France
Dessin bistre

Villa Paul Poiret de l'Architecte Robert Mallet-Stevens 1924 à Mézy-sur-Seine Yvelines France
Dessin natif au trait

HENRI-GEORGES CLOUZOT

Henri-Georges CLOUZOT Studios de Boulogne 1964
Dessin original quadrichromie

En 1964,  Henri-Georges Clouzot réalisateur talentueux de chefs-d'oeuvre du 7ème Art, "Quai des orfèvres"1947, "les diaboliques" ou le magistral "Mystère Picasso" en 1955, s'attelle dans le plus grand secret à un projet artistique d'une ambition proprement étourdissante au titre pour le moins évocateur : L'Enfer.

Henri-Georges CLOUZOT Studios de Boulogne 1964
Dessin original monochrome

Visions hallucinées mues par l'esprit souffrant de Marcel Prieur (Admirable Serge Réggiani), de son obsession maladive pour sa femme Odette (la radieuse Romy Schneider) mis en images avec un parti-pris esthétique encore jamais exploré alliant l'Art cinétique, l'Héliophore de Louis Dufay, qui aura pour effet de transposer sur pellicule l'état mental du protagoniste central avec une déstabilisante et hypnotique précision.
La troublante beauté de Romy y est sublimée, sa sensualité transcendée; grâce lui soit éternellement rendue pour son implication complète et sans faille à la vision rigoureuse, méticuleuse et inflexible de l'exigeant cinéaste.

Henri-Georges CLOUZOT Studios de Boulogne 1964
Dessin original sépia


Si l'oeuvre demeure inachevée, le film abandonné, Henri-Georges Clouzot nous aura démontré un altruisme sans égal dans la poursuite inlassable du rêve d'un auteur pour sa création.
Serge Bromberg exhumera par l'effet "d'un hasard fortuit" (et la confiance d'Inès Clouzot) les bobines conservées aux Archives Françaises du film du CNC et nous offrira la possibilité d'imaginer notre propre allégorie en visionnant ces essais mythiques, nous laissant ainsi tout loisir de réinventer et de perpétuer sans fin l'édifice légendaire, labyrinthique et incandescent du Grand Maître.


Henri-Georges CLOUZOT Studios de Boulogne 1964
Dessin original noir et blanc

En aparté, je ne puis m'interdire d'évoquer l'émanation Proustienne, les deux personnages principaux Marcel Prieur (Marcel Proust?) et Odette (De Crécy ?) sans omettre le titre du long-métrage qu'il réalisera en 1968 en écho, ayant pour cadre le monde de l'Art contemporain : La prisonnière...