THÉO VAN DOESBURG

Fondateur Néerlandais de la revue d'avant-garde "De STIJL" avec Piet MONDRIAN en 1917, peintre, architecte et poète, posant ici avec humour, auprès d'une de ses plus singulière huile sur toile.


Théoricien du Néo-Plasticisme, puis de l'Élémentarisme, auteur en 1924 du manifeste : "Vers une architecture plastique" dont la maison SCHRÖDER sera la plus éclatante transposition.

De STIJL

Vers 1918, à UTRECHT, Gerrit Thomas RIETVELD donne toute sa dimension plastique aux préceptes de Piet MONDRIAN et Théo Van DOESBURG.

La version initiale en hêtre naturel se pare des plus significatifs atours de Piet Mondrian dés 1924.

Formes "pures" et simplicité des couleurs, illustration en trois dimensions du fameux aphorisme : "LESS IS MORE" si cher à MIES Van Der ROHE.

Mise en couleur sépia.
Mise en couleur monochrome.
Dessin original au trait.


Paul RENNER

Paul RENNER à Munich en 1928, mis en scène avec diligence par votre obligé.
Révérence graphique au styliste émérite, typographe éclairé de l'intemporelle "FUTURA".


Élégance et lisibilité pour cette linéale géométrique emblématique de l'âge fécond du BAUHAUS.

Jeu de bascule avec une proposition bistrée.
Une approche monochrome plus intimiste.
Le dessin original en noir et blanc.

LES HEURES CLAIRES

Quand passé et présent se rejoignent en une même ligne...
Hors du temps.
La Villa "manifeste" commandée par Monsieur et Madame Pierre SAVOYE en 1928 à l'architecte peintre, urbaniste et designer Charles-Édouard JEANNERET GRIS dit LE CORBUSIER.